Setaria palmifolia.

Publié le 26 Octobre 2015

La repousse de cette année. Deux petites tiges, conclusion, une résistance au froid très moyenne.

La repousse de cette année. Deux petites tiges, conclusion, une résistance au froid très moyenne.

Setaria et Farfugium japonicum giganteum.

Setaria et Farfugium japonicum giganteum.

La même plante en septembre 2014. Une différence de taille.

La même plante en septembre 2014. Une différence de taille.

Le plant bouturé l'an passé et mis en extérieur au printemps. Au premier plan dans le pot, un Carex oshimensis 'Everillo'.

Le plant bouturé l'an passé et mis en extérieur au printemps. Au premier plan dans le pot, un Carex oshimensis 'Everillo'.

Boutures de tige que je met tout simplement dans de l'eau. Au bout d'une semaine des bourgeons se développent.

Boutures de tige que je met tout simplement dans de l'eau. Au bout d'une semaine des bourgeons se développent.

Deux jours plus tard les racines apparaissent. Dans quelques semaines, rempotage et conservation dans la maison jusqu'au printemps.

Deux jours plus tard les racines apparaissent. Dans quelques semaines, rempotage et conservation dans la maison jusqu'au printemps.

Le Setaria palmifolia est une plante superbe, mais malheureusement à la rusticité très faible. La plante qui a passé l'hiver en pleine terre chez nous est à un angle entre un mur et une cabane exposée sud-est, rabattue en décembre et couverte. De plus notre jardin est dans un environnement urbain. Notre expérience ne va donc pas dans le sens d'une rusticité d'au minimum -5°C.

Il est plus prudent de faire des boutures chaque année. C'est facile, dans un verre d'eau. Il faut des tiges avec des noeuds bien visibles.

Cette année les boutures proviennent du jardin d'une amie qui s'est procurée le plant dans une pépinière qui assure que la rusticité de leurs setarias est bonne...on verra bien.

Pour info, juste après la photo j'ai sorti le Setaria du grand pot en terre cuite pour le planter dans un pot plus petit et l'hiverner dans le sous sol.

Rédigé par Lionel

Publié dans #Les plantes

Repost 0
Commenter cet article